La Médiation familiale,  dans quelles situations ?

                                               

Crise du couple, séparation : 

 

Vous voulez faire le point, comprendre votre fonctionnement et changer votre mode de communication.

 

Vous traversez une crise et vous souhaitez faire le point avant de prendre la décision de vous séparer ou pas.

Vous êtes en train de vous séparer et la situation est conflictuelle à propos des modalités liées à cette séparation. Vous êtes inquiets sur l’organisation concernant vos enfants (l’accueil, la scolarité, la santé, les activités, la religion
, les frais inhérents à leur éducation…..)


V
ous êtes séparés mais la situation demeure conflictuelle sur tout ce qui a trait aux enfants.


Vous ne voyez plus vos enfants.
La recomposition familiale pose problème pour les enfants.
Certaines modalités, prises au moment de la séparation, avec le temps ne correspondent plus aux besoins des uns où des autres, il faut réaménager la situation actuelle.
Vous quittez la région, vous déménagez, l’organisation doit être modifiée.
 

Intergénérationnelle :

Vous rencontrez des difficultés pour voir vos petits enfants (vous êtes en conflit avec leur parent, vous n’avez plus de lien avec votre beau-fils, votre belle-fille…)

Vous devez prendre une décision quant à la prise en charge d’un parent devenu dépendant. Cette décision génère des tensions au sein de la fratrie.

 

Vous avez des difficultés avec votre enfant dépendant (adolescent ou jeune adulte...étudiant ou en recherche d’emploi).

                 

Les entreprises familiales :

 
Vous travaillez dans l’entreprise familiale et vous vous séparez.
Vous êtes enfant, parent, conjoint, vous travaillez au sein de l’entreprise familiale, vous êtes en désaccord avec des décisions prises, vous ne vous sentez pas reconnu.

La Médiation Familiale peut aboutir à des accords écrits qui sont remis à chaque participant.

A l’issue de la médiation, il appartient aux personnes si elles le souhaitent, de transmettre les accords pour homologation par le Magistrat.

 

La justice et la médiation familiale coexistent dans le cadre des lois sur l’autorité parentale conjointe et le divorce, le médiateur peut intervenir dans le cadre de médiation ordonnée par un magistrat.